Usagers recherchent désespérément un réseau fiable

Bonjour,

Visiblement, le dialogue social est complètement rompu (mais a-t-il un jour existé chez Keolis Dijon ?) ou le jusqu’auboutisme est de retour en fanfare.
Tout ces préavis nous rappellent les longues grèves de 2013 ou le réseau avait agonisé les samedis.

Car c’est bien de cela qu’il s’agit. Toutes les dates de grèves sont positionnées une veille de dimanche et/ou de fériés (et de ponts). Ce qui donne à s’interroger sur la légitimé et l’utilité de ces grèves, d’autant qu’elles ne sont appelées que par un seul syndicat.

Il est URGENT que Dijon Métropole, la direction et les syndicats se remettent autour de la table des négociations préalablement épurée de tout ce qui ne concerne pas le bien commun et le service public. Le risque, outre de ternir pour longtemps l’image de fiabilité du réseau Divia déjà bien écornée par des conflits sociaux et des incidents techniques récents, est de repousser vers la voiture de nombreux usagers, et de pénaliser, une fois de plus, les plus dépendants du transport publics, à savoir les plus défavorisés.

Le bureau d’au fil des réseaux.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire