Communiqué de presse : Quid de la gratuité des transports à Dijon ?

Comme à Paris, Grenoble et plein d’autres villes, qui dit pic de pollution dit gratuité ponctuelle des transports urbains. On a du mal à croire que le Grand Dijon est présidé par un élu issu de la même majorité que celle qui est à l’origine de l’organisation de la COP21 et qui a, semble-t-il, fait de la question écologique une priorité.

Pourquoi investir massivement dans un tramway ou acheter un grand nombre de bus hybrides si, lors des pics de pollution, où il devient vital de laisser sa voiture au garage, les transports publics ne deviennent pas gratuits ?

Le Président d’Au fil des Réseaux

Nicolas Roze

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire