Qu’est ce que le projet Prioribus ?

Le projet Prioribus, qui figure dans la nouvelle délégation de service public 2017 – 2023, est un projet qui doit permettre l’amélioration significative de l’attractivité du bus dans l’agglomération.

Comment ? En aménageant sur la voirie des couloirs réservés aux bus sur les grands axes où circulent des Lianes ou des lignes importantes, comme Corol.
Ces couloirs réservés seraient doublés d’un système permettant le passage au vert des feux des carrefours à l’approche du bus. Concrètement, entre deux arrêts, le bus n’aurait pas à marquer d’arrêt.

L’intérêt pour l’usager est indéniable : ces aménagement permettraient d’accélérer la vitesse commerciale du bus (et donc le temps de parcours) et de palier aux retards générés par la circulation, notamment en heure de pointe. De plus, en accélérant la vitesse des véhicules sur une ligne, ceux-ci peuvent effectuer davantage de rotations (comprenez aller-retour) : il est donc possible d’augmenter la fréquence de passage sans ajouter de bus supplémentaire !

Pour résumer, le projet Prioribus, même s’il peut apparaître cher à “l’achat”, est un atout majeur pour le développement des transports publics dans une grande agglomération comme Dijon, soumise aux aléas de la circulation routière.

Dans un contexte où l’on parle de réduire les déplacements individuels et de favoriser le transports collectif, le projet Prioribus s’impose comme une suite naturelle au tramway. Si ce dernier est la “colonne vertébrale” du réseau DIvia, les Lianes et les lignes principales en sont le système nerveux ; il est important de tout mettre en oeuvre pour permettre au bus d’être toujours plus performant.

M. Nicolas Roze
Président d’Au fil des Réseaux

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire