Communiqué de presse : Stupeur ! Pas de bus sur les lignes B10 à B18, après 20h le 24/12 !

L’association Au fil des réseaux apprend avec stupeur que le syndicat CFDT a obtenu de la direction de Divia l’arrêt du service sur les lignes “B” après 20h00 le 24 décembre, et ce, pour “arranger” 30 conducteurs-receveurs désireux de rentrer plus tôt chez eux fêter Noël.

Nous avons également appris que les méthodes employées sont très discutables. La direction s’est retrouvée coincée en étau entre le Grand Dijon, leur intimant de faire tourner les bus normalement, et le syndicat CFDT, promettant une grève le samedi 24 décembre toute la journée s’ils n’obtennaient pas satisfaction sur leurs revendications.

L’association Au fil des réseaux s’oppose vigoureusement à cet arrangement de dernière minute pour au moins trois raisons :

1)L’argument principal avancé est celui de la non-fréquentation des bus au delà de 20h. Cet argument est très discutable et l’est d’autant plus un samedi. Il y a fort à parier que de nombreux usagers profiteront du centre ville plus tard que d’habitude.

2)C’est une entorse flagrante à la laïcité. Depuis quand est-il coutume de permettre de rentrer plutôt pour une fête religieuse ? Noël est un jour férié, le 25 décembre, pas le 24 à partir de 20h.

3)La précipitation et l’impossibilité de prévenir suffisamment à l’avance (moins de 5 jours) font qu’il y aura forcément des usagers lésés, qui ne seront pas au courant, et qui se retrouveront obligés de faire appel à des proches, d’emprunter un taxi à grands frais, taxi qui aura peut être eu la même idée que le syndicat CFDT.

En conséquence, l’Association Au fil des réseaux demande à la CFDT Divia de renoncer d’urgence à ses revendications et à bien vouloir respecter le service public de transport pour lequel elle milite si courageusement les autres jours de l’année.

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire